La véritable histoire de la licorne – Et de tous ceux qui ont cru à son existence

La véritable histoire de la licorne – Et de tous ceux qui ont cru à son existence

La croyance en son existence a perduré du Moyen Age jusqu'à la fin de la Renaissance. On dotait sa corne de pouvoirs magiques et de vertus de contrepoison qui en faisaient l'un des remèdes les plus chers et les plus réputés durant la Renaissance. On trouvait encore de la poudre de licorne chez les apothicaires de la fin du XVIIIème.

Des ouvrages savants consacrés à la licorne parurent de la fin du XVIe siècle jusqu'au XIXe siècle. Elle était mentionnée dans les récits de voyageurs qui l'avaient rencontrée dans des pays lointains, difficiles d'accès, du côté de cet Orient mythique. Certaines de ces " unicornes " étaient des phénomènes de la nature (il arrive qu'une seule des deux cornes d'un mammifère se développe), d'autres des créations des chamans de l'Himalaya ou de la Mongolie qui torsadaient et soudaient les cornes encore tendres d'une jeune antilope ou d'un bouc angora.

Si personne ne croit plus en l'existence physique de la licorne, une croyance en des licornes " spirituelles " perdure de nos jours dans le courant New Age. La licorne est fréquemment associée, dans l'imaginaire collectif, à Merlin, à la forêt de Brocéliande, et aux légendes celtes.

Elle reste une source d'inspiration pour les auteurs et créateurs de culture populaire, notamment d'oeuvres relevant des littératures de l'imaginaire, du cinéma de fantasy, du merveilleux, du fantastique et du jeu de rôle.

Cet album, richement illustré de gravures d'époque, retrace l'histoire de cet animal mythique en Occident et dans le monde entier qui en parlait comme un animal réel et non comme un être de légende...