Sylvie Robache est la première patiente à avoir dénoncé les effets secondaires nocifs de la seconde formule du Lévothyrox. Elle a lancé une pétition qui a rassemblé plus de 350 000 signatures. Elle est responsable de la région Nord-Pas-de-Calais au sein de l’AFMT (Association Française des Malades de la Thyroïde). Elle vit à Arras.

Anny Duperey, malade de la Thyroïde, a écrit une lettre ouverte à Agnès Buzin et s’implique auprès de l’AFMT.