Pierre Miquel, fils de chapeliers parisiens, est historien et romancier. Agrégé d’histoire, mais aussi diplômé en philosophie et docteur ès lettres, il fut enseignant au Lycée Carnot, maître de conférences, puis professeur à la Sorbonne. Auteur prolifique, il a écrit plus d’une centaine d’ouvrages ; sa période de prédilection étant la Grande Guerre, il en devient un des spécialistes.

Il est décédé en 2007.