Auteur de nombreux romans, Pierre Magnan a obtenu le prix du Quai des Orfèvres pour Le sang des Atrides, en 1978, et le prix R.T.L. Grand public en 1984 pour La maison assassinée.

Originaire des Alpes de Haute-Provence, il y a vécu jusqu’à sa mort, en avril 2012.