Mankell, né en 1948 et mort en 2015, vivait entre le Mozambique et la Suède. Écrivain multiforme, lauréat de nombreux prix littéraires, il fut l’un des maîtres incontestés du roman policier suédois.