Emilie Carles est née en 1900, décédée en 1979. Ce récit est très largement inspiré de sa vie. La vie rude du monde paysan, les kilomètres pour aller à l’école, le combat d’une institutrice engagée.